MY FIRST ROAD TRIP

PART 3 : Pinnacles Desert

Pinnacles Desert…. Parmi le peuple aborigène, il existe une ancienne ethnie qui s’appelle, il me semble, les Yued et habitant dans les environs de Western Australia, dans le sud. Le désert des pinnacles étant trop aride, et ayant décelé des sables mouvants, ils savaient qu’y aller était trop dangereux. Pourtant, beaucoup n’ont pas écouté, et beaucoup ne sont pas revenus. Depuis, ils ont coutume de dire que ces formes de roches s’élevant vers le ciel proviennent de ces hommes perdus, ensevelis dans les sables mouvants et essayant de se débattre pour sauver leur vie…

Fin du road trip, retour à Perth avec le bruit, la population etc… ça fait bizarre ! Juste être patient et attendre le grand road trip, celui de l’outback… Celui dont tout le monde rêve !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

MY FIRST ROAD TRIP

Part 2 : Jurien Bay – Sandy Cape

Jurien Bay, j’y étais déjà allée une semaine auparavant, mais c’est tellement beau qu’on ne s’en lasse pas. Plage de sable fins et blanc, eaux turquoises…

NB : faut vraiment prendre le bateau, car le plus intéressant est plus loin… les sea lions, y en a tout plein dans ce coin 🙂

Après une bonne baignade pour se rafraichir de 2H30 de bush en van et après quelques girouettes de Marine ….

En route pour Sandy Cape, où nous avons trouvé un emplacement camping. A savoir qu’en Australie, on ne peut pas faire de camping sauvage. Ceci dit, il y a des terrains où l’on peut poser sa tente ou son van. Certains sont gratuits, d’autres non, tout dépend du luxe que vous y trouverez. Si y a des toilettes, c’est bien. Bien sûr je parle de toilettes sèches car pas d’eau courantes. Après une petite heure de van, on quitte la route et c’est parti pr dix kilomètres de hors pistes en van ! Chaud devant !

 

 

Nous voilà arriver au campement. Il fait trop chaud, non vraiment. SI on allait voir ce qu’il y a derrière la dune ? Sans blague ! Une baie, rien que pour nous ! Et en plus, un pêcheur  avec une raie manta au bout de sa ligne. Si seulement j’avais pu imaginer que le lendemain matin, en me réveillant et en allant me rafraichir à la plage (oui, encore!), j’allais nager avec une de ses consoeur ! Masque-tuba, c’est parti ! Je pense à Olivier qui a réalisé un de ses rêves de gosse, nager avec une raie manta… 😉 C’est ça l’Australie, un matin, tu te lèves encore la tete dans le cosmos, et sur la plage, tu croises une raie. Dans ces cas-là, tu penses plus à rien, tu te poses plus de questions, tu fonces. Et on a foncé.

 

My first road trip !

Lundi – 6pm. My phone rang. I picked it up.

– Ouais Estelle ! C’était pour te dire que là je lavais le van et qu’on allait pouvoir partir ce soir aux alentours de 22h.

– Partir ? Mais où ? J’comprends pas là Olivier, faut qu’on m’explique !

– Marine t’as pas dit ? … On part dans le bush pour deux jours.

– Ah ? … Bon… Ben ok ! C’est parti !

Et on met le cap ! Besoin de sortir de la ville ! De changer d’air ! A nous le bush, les grand espaces, les plages désertiques, les kangourous !

Road trip de deux jours, environs 3-4hau nord de Perth. En van, 3personnes. Un matelas pour 3. A l’arrache. Let’s go !

Un point important : les photos que j’ai prises ne sont pas retouchées, pour la plupart d’entre elles. Vous allez en prendre plein les yeux….

Une pensée pour mes potes : vous m’avez tous demandé de revenir avec des étoiles plein les yeux… Des étoiles ?! Au point où j’en serais à la fin de mon voyages, c’est la voie lactée de l’outback que je ramènerais dans mes grand yeux verts !

First Part : Lancelin Dunes.

Au milieu du bush, des herbes sauvages, des grass-tree : une dune. Deux dunes. Puis un désert de dunes. L’attraction principale : le sandboarding ! Prend ta planche de surf, un carton déplié, n’importe quoi pourvu que ça glisse… Rendez-vous au sommet de la dune !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

Nouveau Blog. Désolée Tumblr, tu faisais pas l’affaire…

Merci de suivre la suite de mes aventures sur ce blog.

En bref, je voulais vous parler du Beatty Lodge, un endroit très important dans mon quotidien, étant donné que c’est ma maison à moi. Une grande maisons, avec plein de collocataires. On peut voir ça comme ça.

Le backpack est surement l’un des meilleurs de Perth, et je suis vraiment bien tombée. Il est situé entre Perth City et Leederville. Pour se déplacer, j’ai le train à coté, le bus gratuit pour aller sur la City avec les gros commerces, les big malls etc. Le petit centre ville de Leederville est trop cute ! Idéal pour les courses, sortir au Hippee Club le soir (BBQ party for free au Hippee Club tous les mardi soir, autant vous dire que c’est la sortie backpacker à faire… bah oui, on mange gratuit !)), squatter le San Churros chocolateria avec un Iced coffee tout en surfant sur le net…

La vie du backpack est rythmée tout au long de la journée.  La salle à manger et la cuisine sont les pièces les plus importantes car nous nous y retrouvons tous pour les repas, les fêtes, les points de rendez-vous, pour y lire, parler, changer, et rire ! On rencontre des gens de passage, des personnes qui y vivent de puis 1,2 ou 3mois… Italiens, français, suisses, UN allemand (lol), coréens, new zélandais, irlandais et parfois des australiens ! ( Dernière rencontre : un jeune australien de 21ans, engagé dans l’armée australienne (revenu d’Afghanistan quelques mois auparavant), en vacances dans les alentours. Vous pouvez aussi vous plonger dans un livre dans le coin lecture, jouer au billard, regarder la TV….

Le coin lecture ou le coin sieste…
Le living room du Beatty Lodge
Les gens du Beatty, toutes nationalités confondues

Le quotidien du Beatty : on fait quoi today ?

La cuisine ! Je crois que français et italiens se sont trouvés un point commun plus qu’évident. En y repensant… Il n’y a que nous pour cuisiner à 21h et ce pendant une heure, faire des tablées d’une dizaines de personnes, et piquer dans les assiettes des uns et des autres, pour gouter, trinquer etc. On y fait des tiramisus, des crêpes, des blanquettes de beau, du poulet coco-curry, du poulet basquaise…

Puis ma chambre, ou plutot : notre chambre. Dortoir de 6, avec lits superposés. Mes roommates, deux françaises Marine et Catherine (pas de bols) mais deux supers potes ! Moi je dors en haut, celui avec la serviette rose qui pendouille !

 

La chambre