The Grand Canyon

Notre nouveau goal a la sortie du Yosemite National park : atteindre le Grand Canyon en retournant sur nos pas et rouler le long de la cote californienne sur la highway 1, une route qui serpente d’une falaise a une autre tout en offrant une vue assez spectaculaire sur l’ocean.

Bon, on a encore eu un moment « cata » quand le moteur du van s’est soudainement coupe (et ne voulait plus redemarrer bien sur) en pleine descente aboutissant sur un virage. Encore plus problematique quand je me suis apercue qu’apres le virage, il y avait une cote a monter, et que, clairement, avec un moteur en panne, on ne monterait pas…. Une petite sortie de secours nous a sauve la vie. On a prefere camper la, attendant le lendemain matin pour marcher 3miles a pied de pente et de cote DANS le sea fog. (3miles, c’est pas 3 kilometres hein !!) Tout ca, pour aller chercher de l’essence et en faite s’apercevoir qu’il nous fallait CARREMENT etre remorque.

Resultat des courses : on a termine la Highway 1 en camion remorqueur !

Quant a la traversee du Desert de Mojaves: quelques rencontres un peu « extra-ordinaires » (oui, ils sont completement locos ces americains…), un break dans une ville fantome (des maisons de toles abandonnees a la pelle), un ptit bout de la route 66 parcouru (yeeaaahhh) et pour finir, le desert avec son paysage simple sobre mais beau 🙂

 

 

Le Grand Canyon, on y arrive ! Et par la facade sud, du cote de Flagstaff !
Il y a tellement de terrains de campements que nous n’avons pas chercher bien loin et nous etions deja installes. Comme au Yosemite, on retrouve les gros casiers de fer (>>>pour eviter que les ours nous rendent visite dans la nuit<<<) pour ranger sacs de nourriture et trousses de toilettes (surtout le dentifrice!!!!!) loin du van.
Decouverte du Grand Canyon le lendemain…. Surprise totale ! Faut l’voir pour l’croire !

Allez, zou, imaaaaaaaages !

Voila, 3 jours a arpenter le Grand Canyon, on en a profiter un max car ce lieu est vraiment incroyable.

Pour notre dernier jour, Lyn et moi nous nous sommes offerts un gros cadeau pour terminer cette aventure sur une touche magique : un vol en helico au dessus du Grand Canyon au petit matin, et ca vaut vraiment le detour….

Si je pouvais y revenir, ce serait pour faire du rafting sur la riviere du Colorado, et je sais que Lynden serait bien partant aussi ! A voir…

En attendant, il reste encore un peu de route a faire, derniere etape californienne pour moi: Los Angeles, d’ou je m’envolerais pendant deux semaines vers le Canada pour voir ma Didine. Quand a Lynden, qui reste en CA il aurait bien voulu surfer, seulement, une grosse infection sur son orteil de doigt de pied qui date des Fiji lui est remonte dans la jambe et c est vraiment pas beau a voir (du coup, interdiction de surf jusqu’a temps que ca cicatrise…). Il est quand meme alle voir le surf contest de Trestles, puis aura installe bivouac autour de San Clemente !
N’hesitez pas a lui demander ses photos 😉

Allez, c’est parti pour l’aeroport de L.A …. Toujours sous le soleil 🙂

IMG_2234

Publicités

Yosemite National Park !

Le Yosemite National Park, l’un des trois premiers parcs nationaux les plus visités des USA avec, si je m’en souviens bien, environ 4millions de visiteurs par an… Alors avec 4millions de visiteurs par an, n’oubliez pas d’organiser votre visite ( pas comme nous !)

La vallée du Yosemite
La vallée du Yosemite

 

 

Carte du Yosemite
Carte du Yosemite

Pour commencer, une petite carte du parc. Dans la vallée se trouvent le plus gros du parc, un circuit reliant villages les uns les autres dans lesquels vous trouvez supérettes, bureau de poste, magasin de souvenirs, zones de camping, magasins de locations vélo, et les endroits d’où nous tenons les images les plus connues du Yosemite.

Après avoir réglé la question de « où dormir lorsqu’on ne peut pas faire de camping sauvage » et après avoir été très chanceux  du genre « dingue ! un désistement d’emplacement de camping pour deux nuits alors que tout est réservé depuis au moins 6mois à l’avance! », nous avons sagement aménagés nos emplois du temps afin de profiter au maximum :

Des cascades d’eaux, un lac miroir (à sec l’été malheureusement…lol), des ballades dans cette grande vallée encaissée surmontée de grandes montagnes, le Half-Dome surplombant le tout, et plein d’animaux sauvages : deux petits oursons au loin jouant dans les grandes herbes, des cerfs et des biches trottinant accompagnés de leur petits, des milliards d’écureuils, un coucher de soleil contemplé depuis les hauteurs, des baignades dans la rivière, cette petite chapelle accueillant un mariage !, des nuits à surveiller un éventuel ours rodant autour du van lol, un grand bol d’air frais, et les joies du camping…

Bambi qui fait dodo...
Bambi qui fait dodo…

Bref, le Yosemite, c’était génial. J’adorerais pouvoir le visiter en hiver, couverts sous 30cm de neige !

En attendant, il y a encore de la route à faire. La prochaine étape, c’est le Grand Canyon, et pour y arriver, il faut descendre presque jusqu’à L.A par la Californian Highway 1, et rien que ça, c’est déjà pas du gateau… A nous les kilomètres !!

Vous connaissez cette vieille chanson ? « We’re gooinng to Saan Fraaaan-ciscoo… »

On reprend nos aventures sans plus attendre, et on met cap sur… la Californie !

1er septembre : San Francisco sous la nuit, un hotel sur la 9e avenue (pas l’une des meilleures apparemment) avec une pizzeria du tonnerre deux block plus loin où on se retrouve avec deux pizzas géantes à un prix tellement dérisoire…

Nous avons visite San Francisco pendant les 3jours qui suivirent : l’aquarium de la Bay situé sur l’Embarcadero, tous les Pier du port ré aménagés en streetmarket, ou coin shopping. Du Pier  39, on aperçoit une énorme colonie de lions de mer ayant élu domicile dans le port. Ca fait du bruit, et de l’animation, les touristes les adorent !

Pier 39 sur l'Embarcadero
Pier 39 sur l’Embarcadero

En priant pour que San Francisco soit libéré du seafog (sorte de brouillard de mer enveloppant la ville), vous apercevrez Alcatraz au loin, ou le Bay Bridge dans la direction d’Oakland, ou encore… le Golden Gate Bridge bien sur !

Le Golden Gate, vue du sud
Le Golden Gate, vue du sud

Nous avons flané dans le Little Italy, avons arrêté le temps sur Washington Square le temps de savourer une bonne glace à l’italienne et de contempler Saints Peter and Paul Church, imaginant Marylin Monroe se mariant quand elle n’était encore que Norma Jeane Baker en 1942.

Washington Square and Saints Peter and Paul Church
Washington Square and Saints Peter and Paul Church

San Francisco… Après tant de films et séries TV tournés dans cette ville, j’ai constaté que les images et l’idée que l’on s’en faisait collent à la réalité : c’est un endroit où il fait bon vivre, avec des boulevard chics étalant de belles maisons résidentielles, des quartiers typiques, une vraie identité, une ville avec du charisme… L’ancien tramway passant par Market Street, est une vraie antiquité, vraiment à l’ancienne. Ceci dit, il est toujours super emprunté puisqu’il passe par de grandes artères. Allez, 2dollars pour un ticket, et c’est parti pour un ptit tour de ville !

Au nord de San Fran, se trouve la ville de Sausalito , de beaux paysages donnant sur la baie, des petites marinas et leur bateaux de pêches, les vignobles aussi, et Muir Woods, une fôret ancree au fond d’une vallee avec des « red woods » juste immenses ! Exactement ce qu’il faut pour faire le plein de nature 🙂

Muir Woods
Muir Woods

Le dernier jour, après une longue ballade sur Beach Street où les boutiques de souvenirs se disputent les clients, nous avions rendez-vous à l’agence Escape Camper… pour prendre possession d’un van et enfin rouler ces quelques 8000km partagé entre Californie et Arizona.

 

 

 

1ere étape de ce road-trip américain ? Yosemite National Park. Let’s go !

Histoire que vous sachiez où je vous emmène dans mon voyage, allez checker ZI map !Map